© 2015 par les Old Blag's créé avec Wix.com

Compte-rendus de match

Vous trouverez dans le menu l'accès à notre tournoi et à nos voyages.

Les déplacements à Saint-Savin, petite commune du Nord Isère, ont toujours un goût savoureux.

D'abord, il y a cette colline avec cette vigne qui s'accroche. Blanc ou rouge ? Quel goût a le « Côteau de St Savin » ?  Il faudra un jour qu 'on sache.  Puis, pour trouver le stade de rugby, c'est hyper simple : il est adossé à l'église, au cœur du village. On imagine les dimanches matins et après-midi : le Sacré succède au Sacré.  Pas de doute, nous sommes en « Berjalie » et ça sent bon le rugby !!!

 

Ce vendredi soir, une dizaine d'OB préfèrent  au début de la grande messe du rugby mondial à Londres partager « le rugby de clocher » dans un petit coin de France bien pittoresque. Nous sommes ravis de retrouver les bobines de nos voisins les « Old Blacks » et de nos hôtes les « Potes au Feu ». Avant de débuter, nous patientons en regardant le match des U16 sur le terrain d'honneur et la fin d'entraînement des juniors sur le terrain annexe. Certains  d'entre nous se rappellent de ce samedi « printanier » où nous avions appris le « water-rugby » sur ce terrain. Frigorifiés entre les matchs, nous prenions des douches chaudes en tenue ! Ce soir, la température est idéale. La pluie de la semaine nous permet de chausser enfin les vrais crampons en fer.

 

Le premier match de la triangulaire (2 fois 15 min) oppose les « Potes » aux «Blacks ». Titi arbitre. Nous comprenons bien vite que certains ont arrêté les matchs du  dimanche en Une ou Réserve depuis peu et les jeunes « vétos » ont du feu dans les jambes. Le match est vif et équilibré, mais le score peu élevé en raison des nombreux en-avants dus au ballon humide. Nous commençons ensuite  contre les « Blacks » renforcés de nombreux « Potes ». Titi, blessé à la poitrine en début de match, préfère sortir. Nous résistons plutôt bien en première mi-temps. Mais,  nous manquons de rythme et nous loupons les placages. Victoire des « Blacks » malgré un exploit individuel d'un « pote » qui joue dans notre équipe de « barbarians». Nous enchaînons tout de suite contre Saint-Savin aidés de  plusieurs «Blacks ». Tout le monde s'accorde sur 2x 10 min car il commence à faire faim.  Cela tourne à la démonstration. Les renvois de jeu peut être trop profonds permettent aux « Potes » d'arriver bien lancés et le score s'alourdit. Il va falloir bosser le foncier et notre défense.  C'est la reprise …

 

Après la douche, nous montons en convoi au restaurant « DEMPTEZIEUX ». Où ça ? «DEMPTEZIEUX » et non pas «  DANS TON C... !!!». Charmante auberge où nous attendent déjà la rafraîchissante bière et le savoureux Merlot. Discours rapides (il fait vraiment faim et soif!)  et remise à nos amis d'un magnum de Crozes-Hermitage. Merci à Panda de s'en être occupé. Nous profitons du moment pour honorer notre «Trésor » PIM qui nous quitte pour parfaire sa formation dans la « Ville Rose ». Un ballon dédicacé et deux flacons de vins de Savoie sont du voyage. A bientôt PIM et plein de bonheur à toi et Caro !!!  Assiette de charcuterie, délicieuse carbonade de bœuf et copieux gratin dauphinois nous retapent. Nous avalons une tarte aux pommes et un café. Le tout pour 15€. Très bon rapport qualité prix. Nous remercions nos hôtes pour cette bonne idée de triangulaire et quittons la « Berjalie »  pour rentrer dans nos pénates. Il se fait vraiment tard , presque tôt !!!

BBSR.

Triangulaire St Savin : 18/09/2015
Tournoi Bron vivants : 10/10/2015

Déplacement sur Bron.... nous fumes 6 à porter haut les couleurs des Old Blag's : celles-ci ont été portées plus hautes que nos Français du XV de france ce dimanche soir.

Nous avons pu former 5 équipes pour ce tournoi : Villefranche, Ecully, Annonay, St Etienne et les Barbarians ! 3 équipes dont la nôtre au nombre de joueurs incomplets sont venues complétés cette dernière (ouf 15 joueurs piles !).

Après des débuts ou il faut le dire, nous ne nous connaissions pas : perte de balle et j’en passe, jusqu’à nous demander ce que nous devions faire de ce truc ovale que nous avions dans les mains en se regardant tels des épagneuls regardant un carré de sucre sans pouvoir le prendre ! Un leader a vu le jour et a soudé l’équipe avec notre Rémi.

Bilan : 1er match perdu 2-0 contre Ecully, second match perdu 2-0 contre Villefranche, ensuite match perdu sur un 2-1 contre St Etienne, et un match nul 0-0 contre Annonay. Le bilan n’est pas si mal au vu du mélange : à savoir que notre équipe comptait plus d’avants que d’arrières.

Ce fut une très belle journée pour nos nouveaux Dimitri et Julien qui ont fait leurs premiers matchs et tournoi.

L’ambiance a été très bonne et nous avons vraiment pris du plaisir sur le terrain. Ainsi que devant les pichets de boissons gazeuses qui nous ont permis de nous désaltérer avant notre retour éreinté vers nos femmes.

Encore merci à ceux qui ont fait le déplacement : Lionel (supporter ;-)), Rémi, Dimitri et Julien et encore bravo à eux pour l’engagement dans ce 1er tournoi.

Une Bien Belle Après-Midi de Rugby.

Tournoi Grognards : 22/11/2015

Déplacement à Ecully chez nos amis les Grognards. Trois équipes présentes ce jour-là : les quinquas, les grognards, les OBs et la fabuleuse soupe au chou en point de mire.

C'est un dimanche matin très froid, avec de la neige en prévision, mais 16 OBs présents avec quelques Obelles avec enfants. 16 OBs du jamais vu depuis longtemps, nous faisons une équipe de "killers" avec un coach qui nous assure un échauffement digne des plus grands internationaux.

Résultat : des OBs avec des dents qui labourent le pré et donc deux matchs gagnés... et surtout... un magnifique moment passé entre OBs qui étaient heureux de jouer ensemble !!!!

Ensuite une soupe au chou et son bon lard nous a ragaillardis. BBJR

Match Gigot Bitume (Genas) : 08/01/2016

Un super vendredi soir en perspective : un match contre les Gigots ! une équipe qu’on connait de longue date, et contre laquelle on apprécie toujours de jouer. Perso, revenant de blessure, c’était mon premier match depuis plus d’un an.

Seul bémol, à 20H, on était 8 OB dans les vestiaires…. Ce n’est pas cool, je vous le dis, ni pour les 8 qui ont fait 35 KM dans les bouchons du vendredi, ni pour l’équipe qui reçoit. Donc efforçons nous d’être plus de 15 les soirs de match.

Fort heureusement, les Gigots qui étaient nombreux, ont été super sympas et ont complété notre effectif avec, en plus, d’excellents joueurs.

Super match comme d’habitude. Leur terrain est fantastique et nous disposions d’un arbitre officiel de fédéral.

 Nous n’avons pas été ridicules, un score final autour de 8 à 5 ou peut être un peu plus pour les Gigots. Deux oppositions de style avec des OB très forts sur les ballons portés bien maitrisés qui ont constitué d’excellentes rampes de lancement pour le jeu et des Gigots hyper dynamiques devant comme derrière. Il faut vraiment que l’on s’inspire de leur façon de jouer avec plusieurs temps de jeu devant avant d’ouvrir, des avants hyper mobiles et des ¾ qui accélèrent à chaque prise de balle, mettant notre défense à mal.  Match très agréable, beaucoup d’actions et de volumes de jeu. Tout le monde s’est éclaté dans les deux équipe.

Pour la petite histoire, nous jouions en plus sous les yeux d’un international du XV de France, puisque Fabrice ESTEBANEZ habite Genas et entraine les Gigots tous les mercredis.

Après une douche rapide, petite bière dans l’Algeco (normal pour des mecs du BTP) puis départ pour un resto fort sympathique dans le centre de GENAS.

Soirées à l’ancienne avec multes chansons du répertoire traditionnel rugbystique et beaucoup de franches rigolades. On a assisté à la remise du Gigot Bite, le cagolin local. Il s’agit d’une tête de sanglier empaillé grandeur nature …. Un peu plus compliqué à gérer que le maillot de Sigean. Le gagnant du jour était le dénommé « Suce Boules ». On a trouvé au passage que nos surnoms chez les OB étaient très soft.

N’hésitez pas à venir au match le vendredi soir, franchement on s’amuse bien, sur et en dehors du terrain.

 

une BBSR !

11 joueurs : c'était pas beaucoup, mais avec 19 de l'autre côté ça faisait pile 30 !
Un temps frais mais beau, une pelouse relativement verte, mais un sol un peu dur :  Globalement de bonnes conditions pour un match de rugby.

Ah j'allais oublier un arbitre officiel jeune et dans l'esprit : un atout supplémentaire.
Après les négociations la décision d'avant-match a été de jouer avec règles UFAR, donc coup de pied sur tout le terrain.

Commence l'échauffement...
Ouh qu'ils sont l'air gros ! Ouh qu'on dirait qu'ils vont vite ... Un certain pessimisme ambiant s'installe, ça sent le match à sens unique.

Début de match, surprise,  les OBs sont vaillants, font plus que tenir devant et arrivent à endiguer derrière.
Il a fquand même fallu 10 minutes avant de prendre un premier essai. Sur le renvoi par contre, un peu long avec une montée pas parfaitement en ligne : Deuxième essai 20 secondes après.

Après ? Et bien les OBs ont réussi à marquer 3 fois (j'ai même cru à un moment que Rémi s'était fait greffé des mains pour rttraper une passe approximative pour marquer) , on a bien pris quelques essais, mais le résultat final a du tourner à un truc comme 8 / 3 . Pas ridicule !
Dans tous les cas merci aux Globe Trottards, d'une part pour les joueurs prêtés (faut reconnaître que sans ça il n'y aurait pas eu de match) et pour le jeu.
Une explication de vestiaire entre défenseurs des avants et des lignes arrières, qui a failli vexer notre panda, mais bon, une bière plus loin c'était oublié !


Après ? Apéro au club house (super les girafes de 3 litres) et repas tout à fait honorable, quoique un oeu frugal, notamment au niveau du fromage.

Bref une BBSR.

 

Merci Pep's

 

Match Le Globes Trottards (Villleurbanne) : 29/04/2016

7 à l’entrainement la semaine dernière, 9 pour aller jouer une bonne équipe à Viriat hier. C’est un peu comme la popularité de François Hollande : au plus bas. Tu te dis qu’on ne va pas pouvoir continuer comme ça et qu’il va falloir que les choses changent. Chacun pourra réfléchir aux solutions à apporter. Moi, personnellement je ne m’inscrirai pas dans le projet l’année prochaine si on reste comme ça.

 

Ceci étant dit, un grand merci au 9 qui sont venus hier à Viriat à 1 heure de route de Lyon, qui ne se sont pas désister alors qu’on savait tous qu’on aurait un problème d’effectif et qu’on risquait fort de prendre la marée contre des mecs élevés aux grenouilles et aux poulets de Bresse depuis tout petit. C’est le genre de déplacement où tu préfères arriver à 22 et avec une équipe compétitive.

 

Un grand merci aussi au XV Gaulois qui nous a super bien accueilli et qui nous a permis de passer une bonne soirée en nous prêtant des joueurs pour compléter notre maigre effectif. En gros, on avait 7 avants et 2 trois quart, le reste des postes étant occupé par nos hôtes du soir.

Les équipes étant au complet, on a pu jouer. On a cru qu’on allait prendre la foudre sur les 10 premières minutes tant nos adversaires ont mis de l’impact et de la vitesse avec une bonne alternance entre avants et ¾ . Heureusement, comme on a plus 20 ans, le rythme finit toujours par se calmer, ce qui nous permet de revenir dans le match.

 

Bon, on a quand même pris la marée, je n’ai pas compté les essais mais on doit être au-dessus de 10 pour nos adversaires. De notre côté, on en a quand même marqué 4 ou 5, ce qui n’est plutôt pas mal avec une équipe expérimentale d’un soir.

 

Des deux côtés, on a envoyé du jeu et couru toute la soirée et franchement, on s’est éclaté. Félicitations à nos adversaires qui pratiquent un rugby très agréable, toujours dans l’esprit avec beaucoup de vitesse, une alternance intelligente entre avant et ¾ et un jeu de mouvement très sympa. De notre côté, on a beaucoup couru après le ballon, raté pas mal de placage sur des attaques en première main mais aussi construit quelques mouvements très intéressants. Je vais demander à coach Patrick de nous faire une séance « Les placages pour les nuls » parce qu’on peut arrêter assez facilement un gros lancer qui court tout droit même quand on n’est pas un virtuose de l’arrêt buffet.

 

Petite douche dans des vestiaires qui m’ont rappelé les déplacements bucoliques de ma jeunesse. Le seul avantage d’être 9 pour un match est qu’on avait de la place dans le vestiaire et chacun une douche !

Direction un resto très sympa dans le centre de Viriat. Visiblement c’est le club house de tous les sportifs du coin et le patron est bien sympathique. Apéro puis buffet de crudités-charcuterie, bourguignon crozet, tarte au chocolat et café. 18 € tout compris avec l’apéro : une bonne adresse !

Quelques discours et remise de prix de chaque club, bonnes discussions rugby puis retour à Lyon sur les coups de 1H30 du matin.

Ça tire et il y a un peu de fatigue ce matin mais on a vraiment passé une bonne soirée.

Match XV Gaulois (Viriat) : 01/04/2016

 

La version rêvée pour le diner des épouses (librement inspirée du programme de Benoit Hamon)

OB 3 -Viriat 2

Nous n’étions que 22 OB en ce vendredi soir de match. Cela peut paraitre peu dans un club qui compte 54 licenciés. Mais notre pack habituel, notre charnière de toujours et la même ligne de ¾ que celle utilisée depuis le début de la saison était présente.

Nous gardions un excellent souvenir de notre déplacement à Viriat de l’année dernière, nous avions très bien été reçus et sur tous les tableaux. Nous étions donc contents qu’ils arrivent en nombre (17) vers 20h00.

Nous nous rappelions aussi d’une excellente équipe sachant très bien jouer au rugby. Mais nous étions sereins car depuis la rentrée de septembre nous n’étions jamais moins de 25 à l’entrainement nous avions pu travailler sérieusement notre jeu.

Nous fumes cueillis à froid en début de match, l’équipe de Viriat se montrant très dynamique sur les sorties de balles et leurs éjections à l’aile. Le temps de nous réveiller, nous étions déjà menés 2 à 0. Puis la machine OB se mis en marche, concassage devant puis après 2-3 temps de jeu, sortie rapide la balle qui filait jusqu’à l’aile. Nous pûmes ainsi égaliser en fin de première mi-temps.

La seconde mi-temps commença sous les mêmes hospices, le travail de fixation de notre pack avec de nombreux groupés pénétrants réalisés à la perfection, fini par avoir raison de l’équipe adverse. Nous finîmes ainsi par égaliser rapidement en début de seconde mi-temps. Ensuite, l’entrainement physique intense que nous avions mis en place à l’entrainement depuis le mois de septembre finit par porter ses fruits : nous terminions la mi-temps en trombe, beaucoup plus vaillants que les petits jeunes en face et après un essai très bien construit, nous remportâmes le match, bien que l’équipe de Viriat n’ait pas démérité.

 

La version réelle (librement inspirée du programme de François Fillon mais sans rémunération pour sa rédaction)

OB 9 -Viriat 1

 

Nous étions tout juste 15 en ce vendredi soir, ce qui n’est pas mal quand on a un match à disputer. Des rumeurs sur la présence de 2 joueurs toulousains se révélèrent finalement infondées. Tout d’abord, je vous promets de jouer désormais avec un strap sur la bouche, je ne parlerai plus, promis. Ça énerve tout le monde te cela ne sert à rien. On ne peut rien faire contre une équipe plus jeune, plus fraiche physiquement et maitrisant mieux la technique de ce sport. Une première pensée pour Lotus/Fabien qui s’est blessé au bout de 3 minutes de match, j’espère que ce n’(est pas trop grave et qu’il reviendra vite. Félicitation ensuite à nos adversaires du jour, une très belle équipe, pratiquant un rugby simple mais hyper efficace. Nous pouvons nous en inspirer.

Retenons les points positifs : après avoir pris la marée sur les 10 premières minutes avec 3 essais à la clé, nous nous sommes réorganisés en défense ce qui nous a permis de limiter les dégâts. On a plaqué comme on pouvait et nous n’en avons pas pris 40, ce qui semblait se dessiner en début de match.

On a tenté de mettre en place les combis qu’on avait bossées à l’entrainement et cela à plutôt bien fonctionné. Ensuite, comme d’habitude, nous avons montré une bonne maitrise dans les mauls, même si nous aurions dû dérouler plus souvent.

Nous perdons avec les honneurs et surtout compte tenu de la différence d’âge et de niveau, nous ne pouvions pas faire beaucoup plus.

On va continuer à bosser à l’entrainement.

Après le match, grâce à Hervé, nous avons pu rester dans le club house et gouter un excellent repas. Mention spéciale au cuisinier qui nous a régalé et franchement recevoir nos adversaires du jour chez nous dans le club house était beaucoup plus sympa qu’aller au restaurant.

Discussions habituelles, la petite blague de Laurent Q en absence de Guillaume et parce que nous avions bâillonné Fifi comme le druide d’Astérix pour qu’(il ne prenne pas la parole.

Une BBSR finalement même si nous n’avons pas gagné le match (doux euphémisme.)

Match Le XV Gaulois (Viriat) : 10/02

 

En ce vendredi soir 17 OB étaient réunis pour un match contre "les diots du stade" de Chaponnay. Pour le premier match de cette saison franchement être 17 et pouvoir former une équipe complète et avoir même le luxe d'avoir 2 remplaçants, franchement c'est top et il faut que ce soit le cas pour le futur car jouer ensemble c'est bien mieux que de combler le manque avec des joueurs adverses.

 

Une fois en tenue et prêt à entrer sur un terrain excellent ou comme le dirait Panda on ferait presque comme les footeux à se rouler à terre avant même d'avoir le ballon, tant la qualité de la pelouse est exceptionnelle. Bref avec 2-3 roulades, l'échauffement commence avec au commande le coach qui franchement et à titre personnel nous a gratifié d'un échauffement digne de ce nom et que tout le monde a suivi avec sérieux ! À la fin de l'échauffement un discours du coach qui a utilisé des mots simples et motivants et encore une fois tout le monde concentrés et prêt à en découdre.

 

Il est convenu de 3 mi-temps (2 de 20 minutes et 1 de 10 minutes).

Le début de match est bon, de bonnes séquences, du soutien, des plaquages....

Malheureusement peu à peu et à force de défendre le 1er essai arrive. Malgré des tentatives des OB, les pertes de balles et les ballons tombés font que nos adversaires du soir inscrivent 2 essais supplémentaires. Félicitations à eux qui je pense ont été plus physique que nous et cela paye....

Félicitations également à nos 2 nouveaux pour leur premier match sous le maillot des OB, Thomas et Fabien. De belles percussions de Thomas et de belles avancées et chevauchées de Fabien dont une qui aurait mérité mieux !!! Bravo ! 

Bon après un match place une bonne douche (chaude....très chaude....trop chaude...) et enlèvement de maillot bien mérité pour Thomas qui a porté un maillot XS tout le match.

 

Maintenant place à l'apéro et au repas dans l'ALGECO.

Au menu : Un rougail de poulet avec crème brûlé maison en dessert !

A noter que comme lors de notre match des imprécisions de passe en cours de repas entre Denis et Panda avec un lâché de bouteille de vin qui a baptisé la jolie chemise de Laurent !!! 

 

Fin d'une bonne soirée rugby et un grand merci à Chaponnay pour le superbe accueil.

 

Julien

Match Les Diots du Stade (Chaponnay) : 30/09/2016
Tournoi La soupe au chou (Ecully) : 13/11/2016

 

Rendez-vous désormais incontournable, nous étions conviés ce dimanche à la traditionnelle soupe aux choux organisée par les anciens de l’ARCOL. 9 OB étaient présents presque à l’heure en ce dimanche matin de novembre, froid, gris et pluvieux. Heureusement, deux bonnes surprises nous attendaient : il a moins plu que pendant notre tournoi et le terrain était mieux drainé et avec moins de sable …

Petit tournoi à trois avec les Quinquas et les Grognards. Après un premier échauffement sérieux et appliqué mais qui n’aura servi à rien parce que nous ne commencions pas le tournoi, nous avons regardé avec intérêt le match Grognard-Quinquas. Victoire sans partage des Grognards avec un jeu plutôt construit : point de fixation, ouverture, dans un bon rythme. Les Quinquas développe quant à eux un style plus « traditionnel » : troisième ligne lancée dans le gueule et en avant Guingamp. A noter aussi les mauls à l’ancienne avec disparition du ballon en eau profonde…

Nos stratèges OB avaient dès lors décidé de jouer en écartant au maximum le ballon pour éviter les points de fixation avec les vieux coriaces. Renforcés de 6 Grognard, sympas et franchement efficaces sur le terrain, cette stratégie n’a que trop bien marché car après 10 mn de jeux nous avions déjà planté 3 essais. L’esprit du tournoi nous obligeait alors à revenir à un jeu plus classique pour permettre au Quinquas de s’exprimer et de finalement nous planter un essai.

On enchainait alors directement avec le match contre les Grognards. Heureusement, nous étions bien chauds et cela nous a permis de résister vaillamment contre une bonne équipe enchainant bien le jeu au près avec les avants et les ouvertures à l’aile. Une défense sérieuse, quelques très belles actions de jeux, un peu de chance sur le deuxième essai OB suite à un dégagement hasardeux des Grognards dans les 22 nous a permis de finir sur le score final de 2 à 1 pour les OB renforcés de Grognards.

A noter : le sérieux de ce dimanche matin : peu de ballons tombés, une défense de fer, des déroulés qui fonctionnent, des combinaisons avant/¾ annoncées et qui vont au bout et surtout beaucoup de plaisir partagé par toutes les équipes. Cela m’a vraiment donné envie de continuer le rugby et d’intégrer la prestigieuse équipe des Quinquas à terme.

Retour à la douche bien mérité dans les vestiaires de l’Arcol qui fleurent bon le rugby champêtre de ma jeunesse (même si à mon âge, on préfère le luxe des installations de la Tour).

Petit tour à l’apéro fort sympathique, soupe aux choux pour ceux qui sont restés (ce qui n’a pas été mon cas pour cause d’obligation familiale). En conclusion, une super matinée de rugby plaisir convivialité.

BBJR .... Lorenzo

Match Saint Genis-Laval : 09/12

 

Vendredi 9 décembre :  pic de pollution, circulation alternée, fête des Lumières … nous n’étions que 9 OB à braver le froid pour venir rencontrer nos adversaires du jour St Genis Laval. Heureusement, eux n’ont visiblement pas de souci d’effectif et ont pu nous prêter des joueurs pour un match à 14 contre 14.

Pendant l’échauffement sérieux et efficace, nous avons croiser le fils de Michel Tallent qui joue en cadet à St Genis.

1er tiers temps de qualité avec une bonne défense de notre côté. St Genis développe un jeu simple mais plutôt efficace avec des avants qui viennent percuter au ras systématiquement avant d’ouvrir. Il a donc fallu plaquer, plaquer, plaquer, ce qui ne nous a pas trop mal réussi. Surtout que Steph a considérablement rafraichi l’ambiance chez nos adversaires en allant marquer un essai dans son style inimitable. On en prendra un derrière et je crois qu’on finit à 1 partout, ce qui n’es pas mal pour une équipe de bric et de broc.

Le deuxième tiers temps commencera sur les mêmes bases avec un nouvel essai de Steph, puis quelques belles actions de jeu. Ensuite, on a pris la marée et j’ai arrêté de compter les essais.

Quelques conneries de notre par et les jambes de feu des ¾ adverses ont eu raison de notre bonne volonté. Julien sauvera l’honneur en allant marquer le dernier essai du match malgré un retour intérieur qui lui vaudra le cagolin.

 On a quand même passé un très bon moment et on peut remercier nos adversaires pour leur aide précieuse. Seule ombre au tableau, un joueur de St Genis sorti sur blessure apparemment pour rupture du tendon d’Achille. On espère qu’il se rétablira rapidement.

Douche froide puis chaude et apéro au club house. C’est sympa de se retrouver dans un vrai club de rugby avec le classement de l’équipe première et réserve sur le mur et des photos de toutes les équipes depuis 50 ans.

On se retrouvera 4 à manger et c’est dommage car on a passé une bonne soirée avec notamment la remise du cagolin local : une plaque dérobée dans un restaurant en Angleterre, que le nominé du jour doit exposer chez lui bien en évidence. Un comité est bien entendu chargé de contrôler à l’improviste la juste exposition de la plaque chez l’intéressé …. Franche rigolade.

Encore une bien bonne soirée, on aura réussi à bien s’amuser malgré l’effectif squelettique de départ.

BBSR Lorenzo

1672112-35440810-1600-900